Se transformer un pas après l’autre : les trois livres qui ont changé ma vie

Chers lecteurs,

Les livres ont été et sont toujours de fidèles compagnons qui m’ont suivie dans les pires et les meilleurs moments de mon existence, me permettant ainsi d’évoluer et de devenir une meilleure version de moi-même.
Je pense à écrire cet article depuis plusieurs semaines et un événement inter-blogueurs dont je vais vous parler par la suite m’a incitée à le rédiger ces jours, sous la chaleur écrasante de notre mois d’août.

Il me fallait trouver trois livres qui ont changé ma vie.
La rédaction de cet article m’a permis de me pencher sur ces quinze dernières années et sur ce flot ininterrompu d’évènements, de petits et grands deuils, de changements qui m’ont permis de me découvrir et de devenir une adulte. Ou tout simplement d’être une adulte en devenir,je ne sais pas trop.
Durant cette période, des livres ont été mis sur mon chemin. Tantôt ceux-ci ont répondu à un problème que j’avais, tantôt ceux-ci ont soulevé d’innombrables questions. Mais dans tous les cas, à leur lecture et dans ma vie d’aujourd’hui, ceux-ci m’accompagnent encore sur mon chemin de pèlerine.

Les livres dont je vais vous parler correspondent à trois grands sujets qui sont centraux dans mon existence. : la question de la Foi, la lutte contre le « parasitage » matériel ou spirituel et devenir maitre de sa destinée grâce à ses intentions.

afternoon-reading-in-the-park_925x

Un livre, un pique-nique, un freedent

1. Conversation avec Dieu, Neale Donald Walsch (2003)

Voici un livre que j’ai découvert adolescente et qui m’a, je dois bien le dire, libérée.
Il s’agit du dialogue intérieur du narrateur et de Dieu. Le personnage (l’auteur) lui pose des questions des plus futiles jusqu’au plus pointues. Différents sujets sont abordés comme la politique, la religion, ou encore le couple. Ce sont des questions que nous pourrions tous nous poser un jour ou l’autre. Et Dieu lui répond. Ce Dieu c’est la petite voix intérieure, celle de notre intuition qui est reliée au grand Tout.

Lorsque j’ai lu ce livre j’étais très jeune, et traversant une période incroyablement difficile sur tous les plans, j’ai trouvé un incroyable réconfort en le lisant. Ce que j’en ai appris c’est que la Divinité sommeille en nous pour peu que nous écoutions notre intuition et notre âme et que les réponses que celle-ci donnera seront simples. Car avec le recul, rien n’est compliqué, rien n’est impossible ni difficile, ce sont des choix faits en conscience. Dieu explique d’ailleurs qu’il parle à tout le monde, mais que ce n’est pas cela qui est le plus important. Non, le plus important est celui qui écoute ce qu’il a à dire.

J’ai compris d’innombrables choses en lisant ce livre, je me suis sentie plus légère, comme si la chape de plomb religieuse s’était soudain envolée et qu’il ne restait que la vraie Foi, celle d’un Dieu intérieur compatissant et miséricordieux, en phase avec l’essence même des textes sacrés. Le Dieu qu’on entrevoit entre les lignes, dont on rêve, mais qui semble ne jamais prendre chair dans notre réalité. Quinze ans plus tard, je suis toujours à l’affut de cette petite voix qui me guide et qui me murmure que les choses sont en fait très simples.

2. La magie de la foi, Joseph Murphy (1955)

Il est des livres qui vous « tombent » littéralement dessus. Il suffit d’en avoir besoin et la réponse vous vient au bon moment. Ce fut le cas pour ce livre, écrit par le pasteur Joseph Murphy, grand ponte devant l’éternel de la pensée créatrice.
A peu près à la même époque que Conversations avec Dieu, ma thérapeute m’avait prêté ce livre suite à une conversation que nous avions eue sur ce que nous pourrions appeler aujourd’hui La loi de l’Attraction dont j’ai déjà parlé ici.
La première fois que j’ai entendu parler de la pensée créatrice c’était à ce moment-là.
J’ai de suite mal réagi en disant que si nos pensées créaient effectivement notre vie, alors c’était trop dur à porter. Puis, elle m’a répondu simplement « Non, au contraire c’est une grande liberté ».

J’ai eu ce livre dans les mains pendant plusieurs années sans le lire.
Ce que m’avait dit ma thérapeute ce jour me trottait dans la tête sans que je sache comment le mettre en place dans ma vie.
Un jour, j’ai retrouvé ce livre dans ma bibliothèque et je l’ai lu, et à ce moment là j’ai réellement compris de quoi il retournait. Comme le dit le proverbe « Le maitre arrive quand l’élève est prêt« . La magie de la foi est un ouvrage qui, s’appuyant notamment sur des citations bibliques, explique en des termes clairs que vos intentions finissent par se matérialiser et devenir la réalité. L’auteur structure ses chapitres par différents « miracles » arrivés à ses patients mettant en scène leur foi indéfectible et la manière dont ils ont réussi à transformer leur vie.
Bien que le mode « prédications » me laisse un peu perplexe, de même que le story-telling à l’américaine que l’on retrouve dans 95% de ce type d’ouvrages, je n’ai pu m’empêcher d’être fascinée par le message de ce livre : nous sommes créateurs de notre vie. Et ce en changeant simplement notre regard sur ce qui nous arrive. Car ce sont nos choix qui déterminent notre vie, et non pas les circonstances extérieures. Et là gît la vraie liberté d’être.

3. L’art de la simplicité, Dominique Loreau (2005)

Simplifier sa vie c’est l’enrichir. Voici le crédo de ce livre qui, pour une fois, ne parle pas de Foi ! Je m’en vais vous expliquer pourquoi j’ai choisi ce livre plutôt qu’un autre.
Le mot « parasitage » revient sans cesse dans ma vie. Traversée en permanence par des émotions, des pensées difficiles à appréhender et à stopper, l’envahissement de type « parasitaire » que ce soit mental ou matériel a toujours été une réalité tangible chez moi. Insectes, pensées parasites, émotions, piratage, incendie, rongeurs, cambriolage ont été pour moi des épreuves mais surtout des moyens de prendre conscience de certaines réalités. Vous ne pouvez être parasité que si vous vous parasitez vous-même. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers un livre qui me permettait de me débarrasser de ce qu’on ne veut plus pour y voir plus clair et ne plus me sentir envahie.

Japanophile nourrie aux principes du zen, l’auteur nous invite dans ce guide à nous débarrasser du superflu aussi bien dans notre intérieur que dans notre vie. N’oublions pas que notre logement est un reflet de ce qui nous habite physiquement, et de ce fait, faire du tri et s’entourer de belles choses chez soi revient au même que de le faire en soi.
C’est une amie de fac qui m’a conseillé ce livre et dès que je l’ai eu dans les mains, j’ai mis en pratique tous ses conseils. Cela fait près de dix ans qu’il me suit et m’offre également une sorte de réconfort. J’y ai ainsi découvert qu’on pouvait jeter sans culpabiliser, que l’on n’avait au final pas besoin de grand chose pour bien vivre, et que l’accumulation d’objets nécessitait une mobilisation incessante d’énergie. Ce guide m’a fait prendre conscience de la place du matériel dans nos vies alors que ce sont des trésors non physiques que nous emportons dans notre tombe.
Nous pensons aux objets à acheter, à jeter, à trier, à astiquer tous les jours. Cela nous prend du temps et de l’énergie pour rien alors que nous pourrions nous concentrer sur ce qui nous intéresse vraiment.
Suite à la lecture du livre, j’ai énormément jeté et j’essaye de faire un maximum de tri dès que je me vois entasser trop de choses. Dix années après l’avoir découvert, je pourrais également dire que mon approche du minimalisme a évolué : si certains des conseils m’accompagnent au quotidien, certains ont été très difficile à appliquer car un peu radicaux. En effet, si l’ouvrage s’inspire de la culture japonaise, et qu’un certain nombre de principes peuvent s’appliquer à nos vies bien occidentales, il ne faut surtout pas oublier que nous sommes culturellement bien différents des japonais et ce, à tous les niveaux.

Je suis heureuse d’avoir pu partager, plus que des lectures, des morceaux de ma vie. J’espère qu’un jour, vous trouverez les livres qui vous transformeront ou vous apporterons l’éclairage que vous attendiez. Après écriture de cet article, je me rends compte que tous ces ouvrages m’ont été conseillés par des personnes bienveillantes. Tendez l’oreille ou écoutez attentivement vos connaissances ou amis, ils auront peut être les clés de votre futur vous.

 

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Les 3 livres qui ont changé ma vie” organisé par le blog Des Livres Pour Changer de Vie. Je vous invite également à lire cet article dans le blog qui parle d’un livre qui m’a également beaucoup inspirée. Lien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s